10 bonnes raisons de se déplacer en voiture sans permis !

Vous hésitez entre une voiture sans permis ou un scooter pour offrir plus de liberté à votre enfant ? Sécurité, confort, autonomie… Découvrez 10 bonnes raisons d’opter pour une voiture sans permis pour les déplacements de vos enfants !

10 BONNES RAISONS DE SE DÉPLACER EN VOITURE SANS PERMIS !

1 – La sécurité par rapport à un scooter

Longtemps plébiscité par les adolescents, le scooter soulève pourtant de nombreuses questions sur la sécurité de ses utilisateurs. Contrairement aux idées reçues, les voitures sans permis sont rarement impliquées dans les accidents de la route. Mieux encore, les quadricycles légers Ligier embarquent aujourd’hui un châssis rigide, un airbag au volant, des suspensions indépendantes avec amortisseurs, un ancrage des ceintures de sécurité… Autant d’équipements garantissant une conduite plus sûre au conducteur et à son passager.

2 – Avoir la possibilité de se déplacer, peu importe la météo

Neige, pluie, vent… Les conducteurs de cyclomoteurs et de motos sont régulièrement soumis aux caprices de la météo. Équipée d’un chauffage, la VSP permet au conducteur de rouler au chaud et à l’abri des intempéries.

3 – Écouter sa musique en conduisant

Loin des VSP d’antan, les quadricycles légers développés par Ligier offrent un réel confort à leurs utilisateurs. En association avec Pioneer, Ligier propose dans ses voitures sans permis des équipements sonores haut de gamme. Autoradio, haut-parleurs complémentaires et connexion Bluetooth permettent d’écouter de la musique dans les meilleures conditions !

PRATIQUE, SÉCURISÉE ET AUTONOME : UNE VOITURE FAITE POUR LA VILLE !

4 – L’autonomie dès 14 ans

S’il faut attendre d’avoir 18 ans pour passer le permis et circuler en toute autonomie, voire 15 ans pour commencer la conduite accompagnée, il est possible de conduire une voiture sans permis dès l’âge de 14 ans ! Il suffit pour cela de valider l’ASSR ou ASR et de passer le permis catégorie AM en auto-école. Avec un prix avoisinant les 250€ seulement, le permis AM est accessible au plus grand nombre.

5 – Pouvoir faire de nombreux kilomètres pour se rendre à l’école, au sport, en apprentissage…

Lycée, stage, sport…  Les adolescents sollicitent régulièrement leurs parents pour leurs obligations et loisirs du quotidien. Plus pratique et plus sécurisante que le scooter, la voiture sans permis permet aux jeunes conducteurs de réaliser ces trajets en toute autonomie.

7 – Peu de pollution

Avec une puissance limitée à 4 kW, les voitures sans permis sont moins rapides que les voitures classiques. Ainsi, elles sont également moins gourmandes en carburant, avec une consommation moyenne aux alentours de 3,6 litres aux 100 km. De fait, la voiture sans permis s’avère plus économique et plus écologique !

8 – Des véhicules modernes au look de petites citadines

À Paris ou dans les plus grandes villes, nombreux sont celles et ceux qui ont fait l’impasse sur l’achat d’une voiture par manque de place ou d’utilité. Avec leur petite taille, leur excellente maniabilité et leur vitesse limitée à 45 km/h, les voitures sans permis Ligier sont de parfaites citadines. À l’instar d’une petite voiture, elles peuvent en effet se garer facilement et se faufiler dans les petits espaces.

UNE FORMATION ADAPTÉE À LA CONDUITE

9 – Une formation de 8h en auto-école pour conduire

Parce que la sécurité sur la route est toujours une priorité, prendre le volant d’une voiture sans permis nécessite l’obtention du permis AM. Préparé auprès d’une auto-école, celui-ci comprend 8 heures réparties sur deux demi-journées. Le futur conducteur est ainsi amené à conduire hors circulation puis sur voies ouvertes. Une heure supplémentaire, réalisée en présence des parents, a récemment été ajoutée à la formation pratique afin de proposer une sensibilisation aux risques de la route.

10 – Une préparation au permis B

Si elle ne dispense pas le jeune conducteur de passer le permis B à partir de 18 ans, la conduite d’une voiture sans permis constitue une bonne préparation. Elle permet en effet de se familiariser avec la route, d’adopter les bons réflexes et les bonnes pratiques de conduite.

LE PERMIS AM, C’EST QUOI ?

Vous souhaitez prendre le volant d’une voiture sans permis (VSP) ? Si le permis B n’est pas nécessaire, vous êtes cependant soumis à une réglementation stricte concernant la conduite de votre véhicule sans permis. On vous en dit plus sur le permis AM qui permet désormais de conduire dès 14 ans.

DU BSR AU PERMIS AM : TOUT COMPRENDRE SUR LE PERMIS POUR VSP

Du BSR au permis AM, une nouvelle alternative pour la conduite

Anciennement appelé Brevet de Sécurité Routière, le BSR a laissé place au permis AM. En effet, jusqu’au 31 décembre 2012, le seul BSR permettait de prendre le volant d’une voiture sans permis. Mais depuis le mois de janvier 2013, les règles ont changé. Avec l’introduction du permis AM, la formation des futurs conducteurs est véritablement renforcée. L’objectif est simple : responsabiliser et mieux protéger les futurs usagers de la route.
Bon à savoir : toutes les personnes nées avant le 1er janvier 1988 n’ont besoin d’aucun permis pour conduire un quadricycle léger à moteur.

Conduire une voiture sans permis dès 14 ans

Depuis le mois de novembre 2014, la législation permet le passage du permis catégorie AM à partir de 14 ans au lieu de 16 ans. Il est donc possible de conduire une voiture sans permis dès l’âge de 14 ans. Seules restrictions : les véhicules concernés ne doivent pas dépasser une puissance de 4kW pour les quadricycles légers roulant au diesel. Ainsi, les voitures sans permis ont une vitesse maximale limitée à 45 km/h, ce qui leur interdit la circulation sur les voies express et autoroutes. Bon à savoir : accessible à partir de 16 ans, le permis voiture B1 permet de conduire des véhicules d’une puissance maximale de 15kW et pouvant atteindre jusqu’à 75km/h.

PASSER LE PERMIS AM POUR VOITURE SANS PERMIS

Plus vraiment une “voiture sans permis” mais une voiture avec un permis AM

À l’instar du permis B, le permis catégorie AM option quadricycle léger fait l’objet d’une formation spécifique en école de conduite. Celle-ci s’appuie dans un premier temps sur une partie théorique validée par l’obtention de l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) ou ASR (Attestation de Sécurité Routière). Indispensable, cette étape permet de valider la connaissance par le futur conducteur des règles de sécurité routière. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir le Code de la route pour conduire une voiture sans permis. L’obtention de l’ASSR ou de l’ASR permettra de suivre une formation pratique auprès d’une école de conduite.

Une formation à la conduite renforcée depuis le 1er mars 2019

D’une durée de 8 heures, la formation pour voiture sans permis comprend des séquences dédiées à la connaissance du véhicule et de ses équipements. Elle intègre plusieurs heures de conduite hors circulation et sur voie ouverte. Ajoutée en mars 2019, une dernière séquence permet de sensibiliser les élèves aux risques de la conduite en présence d’un représentant légal. Une attestation est délivrée à l’issue de cette formation pour voiture sans permis. Elle permet au futur conducteur de prendre le volant de sa VSP pendant une durée de 4 mois. En parallèle, l’école de conduite effectue la demande de permis AM officiel auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).

1ER MARS 2019 : UNE NOUVELLE LÉGISLATION POUR LE PERMIS AM DES 14 ANS

Persuadé que plus les jeunes sont initiés tôt à la conduite sur la route, plus ils adopteront un comportement routier responsable, le gouvernement français abaissait, en octobre 2014, l’âge requis pour conduire un quadricycle léger, à 14 ans.

L’arrêté du 18 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 8 novembre 2012 fixant les conditions d’obtention du brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire a été publié au Journal Officiel du 23 décembre 2018.
Ce texte, qui entre en vigueur au 1er mars 2019, apporte des modifications aux contenus et aux modalités d’organisation de la formation au Permis AM.